SET TV : La Fin Approche ?

Amazon, Netflix, et plusieurs grands studios hollywoodiens ont déposé une plainte contre Set Broadcast qui vend le service d’IPTV populaire qu’est SET TV.

Les compagnies accusent le service et son opérateur de faciliter la fraude au copyright.

En plus d’une amende pour dommages et intérêts de plusieurs centaines de milliers de dollars, les studios cinéma demandent une injonction pour arrêter les activités frauduleuses.

Récemment, les outils et services de streaming pirates sont devenus la cible prioritaire des autorités responsables des droits d’auteur.

Cela est particulièrement vrai pour l’Alliance pour la Créativité et Divertissement (ACE), une association antipiratage fondée entre les studios hollywoodiens, Netflix, Amazon et plus de 2 douzaines d’autres compagnies.

Après s’être attaqués à Tickbox et Dragonbox, des appareils tournants sous Kodi, les membres clés de l’ACE ont maintenant déposé une plainte similaire contre la compagnie Set Broadcast basée en Floride et responsable de SET TV, un service d’IPTV très populaire.

La plainte, déposée à un tribunal fédéral en Californie ce vendredi, liste Jason Labbosiere, le propriétaire de l’entreprise, et Nelson Johnson, un employé de l’entreprise, parmi les accusés.

Selon les compagnies de cinéma, le logiciel SET TV est un peu plus qu’un simple outil pirate qui permettrait aux clients de streamer du contenu illicite.

« Les accusés font la publicité et vende des souscriptions pour ‘’ SET TV now ‘’, un logiciel que les accusés invitent leurs clients à utiliser comme un outil de violation de masse des droits d’auteur de la propriété intellectuelle des plaintifs. » Indique la plainte.

En plus du logiciel, la compagnie offre une box préchargée. Les 2 permettent aux utilisateurs de se connecter à du streaming live de chaînes TV et de contenu ‘’ À la demande ‘’.

Le dernier inclut des films qui sont encore au cinéma, mais SET TV les diffuse prétendument via des sources tierces.

« Pour ses options à la demande, SET TV now repose sur des sources tierces qui reproduisent illégalement du contenu copyrighté pour ensuite fournir du streaming de films populaires et exclusifs aux cinémas. »

Selon les studios de cinéma, l’utilisation de SET TV est claire. Ils l’épinglent en tant que service pirate et pensent réellement que c’est l’attrait premier des consommateurs.

  « Les accusés promeuvent l’utilisation de SET TV now massivement, si ce n’est exclusivement, pour des buts frauduleux, et c’est ainsi que ses consommateurs utilisent SET TV now. »

 Il est intéressant de noter que la plainte indique également que SET TV paye pour des sponsors et atteindre une audience mondiale. Les vidéos, postées par des Youtubeurs populaires comme Solo Man, dont le nom figure dans la plainte, font la publicité du service IPTV.

« Le critique sponsorisé promeut SET TV now comme étant un accès rapide et simple aux films à la demande : ‘’ Vous avez à votre disponibilité de nouvelles sorties, il vous suffit de cliquer sur le film et puis d’appuyer sur Play et hop, vous voilà avec un film en HD ! ‘’. »

 Le procès vise à mettre un terme à tout ça. Les studios de cinéma demandent au California District une injonction pour fermer le service frauduleux et saisir tous les appareils préchargés.

De plus, ils demandent des dommages et intérêts qui pourraient atteindre plusieurs millions de dollars. Espérons que les utilisateurs de box préchargées utilisent un des VPNs comme Hidemyass, Vyprvpn, et NordVPN pour totalement dissimuler leurs positions géographiques et adresses IP.

« SET TV now et d’autres logiciels pirates ébranlent le marché légal de films et de séries TV, causant ainsi préjudice à une économie créative qui financent des millions d’employés dans le monde.

L’ACE est dévouée pour protéger les créateurs et réduire le pirate en ligne via des actions contre les entreprises illicites comme SET TV now. » A déclaré un porte-parole de l’ACE.

SET TV et son site web sont toujours en ligne au moment de l’article, nous attendons le commentaire de la compagnie.

  • Protection jusqu'à 6 dispositifs simultanément
  • Couvrage de tous le continents à l'exception de l'Antarctique
  • Meilleur connectivité sur tout dispositif

Le meilleur VPN de l'année 2018