Opera vpn : que penser vraiment de ce VPN gratuit ?

En réalité, il n'y a pas grand chose à penser de ce « VPN ». Je mets le termes entre guillemets car Opera vpn n'est pas vraiment ce que l'on pourrait appeler un VPN.

Pas grand chose à dire de toute manière car visiblement Opera vpn n'est plus. Le service a été abandonné. On comprend aisément pourquoi : vraiment trop peu performant. Mais faisons tout de même une petite description de ce qui était prétendument un vpn gratuit.

Les points positifs de Opéra vpn

En cherchant bien, mais il fallait vraiment bien chercher, on pouvait distinguer quelques avantages à utiliser Opera vpn. En réalité, seulement trois !

Tout d'abord, le VPN gratuit étant intégré dans le navigateur Opera vpn, il n'y avait pas à l'installer ou à le télécharger. Sa configuration était également particulièrement aisée. En gros, il suffisait de l'activer dans le panneau de configuration.

Autre avantage, Opera vpn permettait de débloquer Netflix ! Et oui, à ma grande surprise ce VPN qui n'en est pas un pouvait débloquer le géant de la VOD.

Vous pouviez ainsi accéder au catalogue le mieux fourni, en un clic. C'est un fait qu'il faut souligner car à l'origine beaucoup d'utilisateurs de Netflix passaient justement par un VPN pour accéder à une offre plus importante.

Les VPN auraient même permis à Netflix de se démocratiser, de séduire toujours plus de clients.

Mais depuis quelques temps la politique de Netflix contre les VPN a drastiquement changé, pression des ayants droit oblige.

Netflix a investi des millions pour identifier les utilisateurs qui débloquaient les blocages avec un VPN. Le géant de la vidéo à la demande a même dressé une liste noire des fournisseurs de VPN.

Beaucoup sont bloqués aujourd'hui. Seuls les plus réactifs comme Hidemyass, Vyprvpn ou NordVPN sont en mesure de contourner les restrictions.

Enfin, le troisième avantage d' Opera vpn, c'est que le service était « gratuit ». Et j'ai envie de dire : « Heureusement » ! Il ne manquerait plus que l'on vous fasse payer pour une telle prestation… J'y arrive tout de suite !

Opera VPN

La vérité sur Opera vpn

La vérité sur Opera vpn est toute simple à résumer. En réalité ce n'était pas du tout un vpn, au mieux un proxy !
Forcément ça surprend un peu mais il faut bien dire les choses comme elles sont.

Un VPN doit normalement protéger son utilisateur. Protéger son identité. Protéger ses informations. Lui assurer l'anonymat sur la toile.

Opera vpn ne faisait rien de tout cela, pire, il collectait toutes vos informations, absolument toutes. Autrement dit des journaux de vos activités sur le web était conservés.

Et vous voulez savoir ce qui est pire encore ? Etant donné qu' Opera vpn était géré par une société canadienne et que le Canada est membre de la 5 Eyes Surveillance Alliance, alliance d'espionnage à grande échelle, Opera vpn est tenu de transmettre vos informations aux autorités le cas échéant.

Informations qui sont ensuite partagées si besoin avec les autres membres de l'alliance : Etats-Unis, Australie, Nouvelle-Zélande, Royaume-Unis.

Autre problème, la sécurité même du prétendu vpn. Il présentait des fuites WebRTC, sans parler des autres problèmes de sécurité.

Le cryptage offert, insignifiant en comparaison des VPN actuels, seulement HTPPS /SSL. C'est-à-dire le même cryptage que n'importe quel site web majeur.

Autrement dit aucun protocole de tunnelisation. Plus un proxy qu'un vpn gratuit donc car si votre adresse IP était bien masquée, aucune de vos information n'était en sécurité.

Niveau serveur et emplacement, vous en aviez trois au choix, plus que limite et d'une imprécision à faire pâlir une boussole : Amériques, Asie, Europe ! Bref, sans commentaire.

Mais ça ne s'arrête pas là. Avec Opera vpn, l'échange en P2P, autrement dit l'utilisation d'un client torrent comme bittorrent était interdite. De même la connexion devenait particulièrement lente, horriblement lente !

Enfin aucun support n'accompagnait ce vpn gratuit…

Quel VPN choisir ?

Vous ne pouvez plus mais surtout pas choisir Opera vpn. C'est la démonstration parfaite du danger que représente les vpn gratuit.

L’internaute se croit en effet en sécurité, il arrive à accéder à des sites géo restreints et se croit donc en confiance. Il n'y a rien de pire !

De manière générale, les vpn gratuits ne sont pas dignes de confiance, pas du tout ! Et au final ils ne sont jamais gratuits, voire vous coûtent très chères.

Jamais gratuit parce que bien souvent, le vpn va collecter des informations, vous imposer de la pub, vous offrir un service restreint pour vous pousser à choisir une version payante.

Ces vpn gratuits peuvent au final vous coûter très chers car vous croyant en sécurité votre vigilance baisse. Ransomware, Hackers et autres menaces vous guettent.

Quand on parle de sécurité sur internet, d'anonymat, de liberté, il faut passer par un VPN oui mais pas un vpn gratuit ! Optez plutôt pour Hidemyass, Vyprvpn ou NordVPN et ne laissez rien au hasard ! Ne vous exposez plus inutilement. Profitez des meilleurs protocoles de sécurité qui cryptent toutes vos données.

Surfez à l'intérieur d'un tunnel qui vous protège vraiment. Contourner la censure. Surfer de manière anonyme en toute confiance. Un fournisseur de VPN digne de ce nom est un professionnel de la sécurité.

Il met à votre disposition un support 7/24, vous propose divers protocoles de cryptage, un réseau international de serveurs, accepte le torrenting, est compatible sur divers dispositifs en simultané, etc, etc. Bref rien de ce que proposait Opera vpn.

Conclusion

Opera vpn comme vous l'avez compris n'avait rien d'un véritable vpn. Et même s'il se présentait comme un vpn gratuit je ne vous l'aurais jamais recommandé, bien trop risqué.

Si vous souhaitez vraiment prendre votre sécurité en main sur la toile, il faut donc passer par un véritable spécialiste du genre comme Hidemyass, Vyprvpn ou NordVPN.

Ne laissez plus votre intégrité sur la toile entre les mains des amateurs.