PeerTube : une alternative qui résiste à la censure de Youtube

Quand il s'agit de regarder des vidéos en ligne, YouTube est la première chose qui nous vient à l'esprit.

Mais la plate-forme populaire de partage de vidéos est souvent soumise à la censure dans de nombreux pays.

De nombreux pays, dont la Chine et la Corée du Nord qui interdisent YouTube de temps en temps.

Blocages de certaines chaines Youtube

YouTube a même fini par bloquer de nombreuses chaînes légitimes, ce qui sonne comme un dommage collatéral de sa répression des droits d'auteur. En fin de compte, les créateurs de contenu sont ceux qui sont affectés à cause de tout ce blocage.

Vous avez certainement du entendre parler de nombreuses bonnes alternatives à YouTube dans le passé. Mais pour ceux qui sont touchés par le problème technique de YouTube, il existe une autre alternative YouTube open source. Il s’agit de PeerTube (code source disponible sur GitHub ).

PeerTube : une plateforme décentralisée

Comme son nom l'indique, la plateforme de partage de vidéos P2P est décentralisée, tout comme BitTorrent. Les gens peuvent héberger des vidéos sur leur instance individuelle (un serveur PeerTube) qui a son propre public.

Il peut être lié à d'autres instances de PeerTube en utilisant un protocole appelé ActivityPub. Ainsi, les utilisateurs d'une instance obtiennent également des suggestions vidéo provenant d'autres instances. Voici un serveur de démonstration d'une instance de PeerTube.

PeerTube prend en charge WebTorrent, qui peut réduire les coûts de bande passante, car les personnes qui regardent les vidéos fournissent également la bande passante.

Pourtant, pour les créateurs, il y a des coûts à supporter pour des choses comme l'hébergement et le développement de sites Web. Bien qu'il y ait de la place pour la monétisation, ce n'est pas si facile.

Cependant, PeerTube donne aux créateurs le pouvoir sur leur contenu. Cela peut être n'importe quel jour où votre vidéo pourrait être bloquée ou censurée.

Des inconvénients

Bien sûr, il existe de nombreux inconvénients à des alternatives comme PeerTube.Premièrement, en termes de coûts, ils ne sont pas libres d'opérer.

Même si WebTorrent peut limiter la facture de la bande passante dans une certaine mesure, cela nécessite de l'hébergement et des compétences techniques.

La monétisation des vidéos PeerTube nécessitera également plus de travail. Vous ne pouvez pas simplement cliquer sur un bouton et par magie commencer à gagner de l'argent.

Et puis, il y a la question d'atteindre un large public, ce qui peut être plus difficile pour les créateurs qui sont «enfermés» dans des services externes.

Cela dit, pour les entreprises comme Blender et MIT OpenSourceWare qui sont à but non lucratif et qui ont leurs propres sites que les gens savent trouver, cela a beaucoup de sens.

Finalement, le mieux pour éviter au plus la censure est d’adopter un VPN comme Hidemyass, IPvanish and Express VPN.

La première version de PeerTube est sortie l'année dernière, il s’agit de Framasoft qui est à but non lucratif. Ses développeurs basés en France, ont organisé une campagne de crowdfunding afin qu'ils puissent continuer le développement de la plate-forme